Convaincre son environnement professionnel ! (2)

 

Nous avons débattu dans un premier temps sur cette notion de « convaincre » puis de qualification de ce que l’on appelle « environnement professionnel ».

 

Pour le terme « convaincre », il nous semblait pertinent d’utiliser le terme « adhérer », qui correspond plus aux valeurs partagées.
Quant à l’ « environnement professionnel », il nous semblait intéressant de ne pas focaliser sur la notion de « client » mais bien de prendre en compte tous les intervenants de la vie professionnelle, en hiérarchie ascendante et descendante ainsi qu’en collaboration transverse.

Pour faire adhérer, il faut :

-Comprendre le besoin des personnes en face, adopter leurs profils et coutumes, s’adapter à l’environnement dans lequel on évolue
-Approcher son contact avec compétence, professionnalisme et préparation
-Cette démarche doit être réalisée avec un esprit d’ouverture, tourné vers la personne
-Point important : orienter son discours vers la personne avec le célèbre adage de la laisser parler de soi, il n’y a que çà qui l’intéresse
-Pour s’assurer d’une continuité dans l’adhésion, sur une relation long terme, il faut démontrer sa fiabilité et sa crédibilité, par des actes professionnels, cadrés, influents
-Cette dernière remarque prend une orientation tout à fait appropriée dans une relation transverse de type projet avec des collègues car la donnée temps est prépondérante pour inspirer confiance

Nous avons souhaité clôturer cette session par deux citations fortes à propos :
« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement  et les mots pour le dire arrivent aisément » N. Boileau

« Avec des si, on couperait des arbres »

B.C.