Démarrer une activité de conseil en indépendant (1)

 

Nous avons fait la distinction entre prospecter et savoir se vendre. Et nos discussions nous ont amené à parler uniquement de la prospection et de son caractère non obligatoire. En effet, les clients peuvent également venir à nous d’eux même. Pour cela, il faut avoir fait preuve :

 

– d’une expertise dans un domaine bien particulier (l’expérience acquise au sein d’un grand Groupe étant un atout),
– d’une capacité à utiliser judicieusement les différents réseaux professionnels (cercles d’entreprises, clubs, etc…) ainsi que les réseaux sociaux (Viadeo, Facebook, Twitter…).

Mais afin d’être efficace dans ces démarches, il est essentiel de définir son expertise, de trouver les mots qui qualifient clairement son domaine de compétences et le discours qui va avec. Il est nécessaire de clarifier sa position, de cibler ses prospects et de définir une stratégie d’approche.

Lorsque l’on développe une stratégie de développement sur les réseaux, il est primordial de se demander constamment :
– ce que l’on y fait,
– ce que l’on y apporte,
– comment se différencier de la concurrence…
Le temps passé sur les réseaux est un investissement, qui fera que nos futurs clients seront à même de nous trouver et non l’inverse.

D.O.