Expertises externes : quelle valeur ajoutée pour l’entreprise ? (4)

 

L’expertise externe représente une valeur ajoutée pour l’entreprise car elle permet l’intervention d’un regard extérieur, indépendant, neutre. Au-delà, l’expert bénéficie d’une liberté de ton. Fort de ces atouts, l’expert est en mesure d’apporter une solution objective à l’entreprise, pour répondre à un besoin ou à un projet ponctuel, plus rarement structurel.

 

Le recours à l’expert externe permet également, et plus prosaïquement, de pallier à un manque de ressources en interne et de se libérer des contraintes RH habituelles.

L’intervention d’un expert externe permet ainsi à l’entreprise de se recentrer sur son corps de métier et d’accroître son niveau de performances et de qualité ou encore d’accompagner une évolution, une transition (besoin structurel). C’est aussi l’occasion d’un partage de bonnes pratiques entre experts externes et ce, le cas échéant, internes à l’entreprise.

Ainsi, en matière de recrutement, le recours à un consultant extérieur permet un gain de temps appréciable et d’éviter des pertes liées aux erreurs de recrutement, lorsque la compétence n’est pas présente en interne. En matière de management, le recours à un expert externe offre à l’entreprise des perspectives d’amélioration des compétences managériales et, par conséquent, une amélioration des performances globales de l’entreprise.

Toutefois, une dérive possible a été évoquée. C’est celle du passage de l’expertise externe à l’externalisation. En effet, avec cette dernière, l’entreprise risque de voir sa production baisser en qualité, qu’il s’agisse de vente de marchandises ou de prestations de services.

par Céline Gravière, Avocate
http://www.cgavocats.fr/

  1. l’expert externe n’est pas toujours source d’externalisation d’activité.
    Dans ma branche professionnelle, la logistique, une étude récente montre que l’externalisation de la logistique tend à ralentir après quelques années de progression constante Suplly Chain n°69)
    Le cabinet de conseil international qui est à l’origine de cette étude à interviewé les responsables logistique du top 20 des entreprises, et ceux des 20 entreprises les moins performantes dans ce domaine professionnel.
    Il s’avère que les meilleures entreprises sont celles qui ont récupérées ou gardées leur fonction logistique en interne, et ce malgré l’envolée de la sous-traitance qui à courue ces dernières années. Elles ont enregistré une progression de 30% de leur rentabilité par leur fonction logistique en interne.
    Perte de vision stratégique, perte de contrôle et de qualité de service délivré par le prestataire, tels sont les raisons de ce retournement.
    Non, l’expert externe peut justement apporter de la compétence absente dans l’entreprise, du bien être pour le salarié en lui donnant les moyens d’accomplir sa mission, il peut accompagner au développement de l’entreprise par l’intérieur, sans se séparer de quoi que se soit (sauf décision des dirigeants malgré les avis des tiers).
    Le tout est de communiquer vers les chefs d’entreprises pour leur montrer l’intérêt des consultants accompagnateurs pour leur activité, éliminer les à priori ancestraux sur ces professions, c’est simple à dire, mais compliqué à faire entendre.
    A vous lire.