Nathalie Richard : conseils & formation … de Bordeaux au Maroc

Basée en Gironde, Nathalie Richard est Consultante / Formatrice experte en développement des compétences relationnelles & managériales. Cette médiatrice certifiée intervient plus précisément sur 2 axes : le Management de soi & le Management des Hommes en entreprise. Elle nous explique en quoi consiste son activité … puis la manière dont sa participation à la Convention Economique Europe Afrique du Nord lui a permis d’exporter son savoir-faire en terres maghrébines.



🔺 Pourquoi participez-vous à cette Convention, depuis maintenant 3 ans ? Qu’en attendiez-vous & qu’en retenez-vous ?


Après diverses missions d’accompagnement réalisées sur Marrakech pour le groupe MANAGEM (activité minière), je souhaitais continuer à développer et pérenniser de nouveaux partenariats au Maroc. Je me suis vite rendu-compte que cette Convention économique permettait de créer du lien et facilite l’ouverture entre le continent Africain et les entreprises françaises. Ces 2 jours concourent réellement à renforcer des axes de coopération au service des entreprises et permet aux différents participants d’engager et de poursuivre de beaux partenariats. Comme j’ai pu le constater, de réelles opportunités professionnelles sont possibles pour monter de grands projets.

Suite à ma participation en 2017, j’ai d’ailleurs échangé avec différentes structures marocaines. A l’issue de ces différents contacts, je suis intervenue pour HEEC Marrakech ainsi que pour l’Agence du développement de l’Aquaculture sur RABAT. D’autres contrats sont en cours de finalisation 🤞.



🔺 Quelle différence constatez-vous entre le monde professionnel français et maghrébin ? Détectez-vous des besoins particuliers ?


J’ai été agréablement surprise par la qualité de l’accueil réservé aux entreprises étrangères et plus particulièrement en termes d’accessibilité, d’écoute et de disponibilité de la part des différentes instances représentatives chargées d’offrir les meilleures conditions pour les structures qui souhaitent développer leur activité sur le territoire.


Par ailleurs, les décideurs politiques et les représentants économiques de ces territoires restent très abordables et disponibles. Je pense qu’il est possible de renforcer de nouveaux axes de coopération au service des entreprises, . comme le fait l’AREEA. De partager des connaissances et savoirs-faire car un grand nombre de possibilités existent dans des secteurs porteurs : agroalimentaire, environnement et énergies propres, numérique, service et ingénierie, formation, ESS, …



🔺 Quels conseils donner à une personne qui souhaite exporter où implanter son entreprise au Maghreb ? Comment renforcer les échanges entre nos continents ?



Les entreprises françaises doivent changer leur regard et ne plus se référer à des idées préconçues et obsolètes concernant leur vision du continent Africain. Elles doivent faire preuve de souplesse dans la manière d’aborder et de planifier leurs projets car cela correspond à la culture de ces pays (l’anticipation par exemple est une « aptitude » moins présente qu’en occident : il faut donc bien se mettre en tête que rien n’est jamais totalement figé). Sur divers points (infrastructures, compétences, savoirs, …), les pays maghrébins non plus rien à nous envier. Je pense là tout particulièrement à la Gare ferroviaire de Rabat Agdal, ultra moderne ; et dernièrement l’inauguration du TGV Casablanca / Tanger … ou aux cours dispensés dans les grandes écoles de commerce du pays.


Osez pousser les portes, il y a de réelles opportunités à saisir ! Une ouverture sur tout le continent Africain, accentuée par la proximité culturelle et linguistique, pour qui veut prendre le temps de s’investir sur la durée ! Nous devons renforcer notre adaptation pour coller au plus près des réalités en tenant compte des différentes identités culturelles et apprendre à s’enrichir et s’émerveiller de la différence, développer l’intelligence collective.


« Encourager l’innovation et la coopération le changement est notre force vitale la stagnation notre glas ». David M. Ogilvy (publicitaire écossais). Je terminerais par une phrase d’Albert GUINON (dramaturge français) : « Les passionnés soulèvent le monde et les sceptiques le laisse tomber ». Alors à vous maintenant de faire votre choix !

Plus d’infos sur les interventions de Nathalie Richard :
174, rue Fondaudège 33000 Bordeaux – 05 56 52 94 40 / 06 85 86 45 05
n.richard@conseiletformationrh.com / conseiletformationrh.com

Téléchargez sa fiche de présentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.