La formation professionnelle pour cultiver les compétences (2)

 

Comment interpréter cela ? « cultiver » = acquérir ? développer ? changer ? maintenir ? En tout cas la formation permet de « récolter » tant au niveau de l’individu que du système. Pour que l’action de formation se déroule et puisse avoir un effet, il faut une convergence entre les enjeux individuels et collectifs.

 

Quels peuvent être les freins pour la mise en œuvre de la formation ?
— Pour les femmes : un problème d’accès à la formation lié au manque de temps entre leurs postes et la gestion de la vie de famille qui leur est souvent dévolue, à un certain « attentisme » pour demander des formations.
— Pour les salariés peu qualifiés : un manque d’aisance pour aborder les théories peut inquiéter et freiner leurs demandes et leur engagement.
— Pour les dirigeants de TPE et PME : le manque de temps est souvent évoqué comme un réel frein à la formation de leurs salariés et même à leur propre formation.

 

Aujourd’hui, l’accès à la formation reste encore un privilège pour les cadres supérieurs de grandes entreprises, plutôt masculins, suffisamment à l’aise avec le système de formations pour choisir les thématiques sur lesquelles ils souhaitent être formés et pour acquérir de nouvelles validations ou diplômes.

 

Quelques chiffres :
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/FORMEMP11_e_FTLo3for.pdf
http://www.inegalites.fr/spip.php?article53

 

Les conditions de la réussite de l’action de formation, comment récolter ce que l’on a semé ?
La stratégie d’entreprise est un pré-requis à la mise en place d’une politique formation efficace pour tous (salariés et entreprise). On retrouve ce principe à tous les niveaux : même sur une petite échelle, au sein d’une PME, un dirigeant qui projette son entreprise à moyen terme utilisera la formation comme un outil de management. La réussite de la formation (bonne récolte) relève d’une réelle volonté de développement du capital humain. Au niveau du système (entreprise, collectivité, …) la formation est parfois utilisée à d’autres fins que le développement des compétences : pour « acheter » la paix sociale, pour répondre à l’obligation légale sans objectif ni stratégie.

 

Pour finir sur une approche concrète et positive : Jean-Marc nous prouve que la « formation tout au long de la vie » peut être une réussite tant professionnelle que personnelle : il a commencé à travailler en apprentissage à 16 ans, il a continué à se former toute sa vie pour réaliser la carrière à laquelle il aspirait : il est aujourd’hui « manager de transition » et vient, à plus de 50 ans, d’obtenir un énième bac+5 !

 

Au niveau individuel, la formation peut aussi être un outil qui aide à se réaliser. Et pour illustrer l’idée que la formation est un moyen de développement, une citation de Gandhi : « Les moyens peuvent être comparés à une graine et la fin à un arbre ; et il existe le même rapport intangible entre les moyens et la fin qu’entre la graine et l’arbre ».

 

— Par Christine Pareyt