Méthode et réflexion : retour sur un atelier type du CAC33

Le CAC33 a souhaité, via l’article d’auto-promo ci-dessous, revenir sur l’un de ces ateliers ayant le mieux « fonctionné » en 2016 (cette soirée affichait complet grâce à la présence d’une quarantaine de participants ; elle permit des échanges qualitatifs et fructueux). Il s’agissait de notre atelier dédié à l’économie collaborative et à l’ubérisation. Un atelier qui symbolise bien la méthode et le travail de réflexion de fond mené depuis bientôt 6 ans à Bordeaux, dans le but de faciliter le partage de connaissances … et, on l’espère, de contribuer ainsi au développement économique, culturel et social du territoire.

 

La genèse de ce 32ème atelier
Nous avions tous entendus parler d’uberisation, de disruption, d’économie collaborative, … sans forcément savoir ce que ces mots recouvraient. Le côté novateur du sujet (ce thème intéresse car beaucoup de gens semblent concernés, les médias en parlent régulièrement, …), qui avait été peu abordé sur Bordeaux (d’où notre rôle de défricheur) la qualité des intervenants et du lieu (la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Gironde, dont dépendent notamment les taxis : un secteur touché de plein fouet par l’Uberisation de leur profession) ont contribué au succès de cette soirée dont voici la présentation.

 

 

 

Notre ambition à travers cette soirée était de permettre à chacun de découvrir le champ de l’uberisation et de l’économie collaborative et s’y possible de s’y investir. Ceci non-pas en imposant le point de vue d’un expert mais en mettant en place les conditions d’un dialogue avec 6 intervenants. Ces intervenants furent répartis en binômes, structurés autour de 3 sous-thèmes réfléchis en amont : 3 sous-thèmes aptes à capter l’attention et reflétant suffisamment la réalité de ce sujet. L’une des difficultés surmontées fut dont le fait de définir des sous-thèmes et les binômes qui les composeraient.

 

Bien que l’entrée était payante (afin de couvrir les frais de cocktail) l’évènement afficha donc complet (ce qui n’est, on l’avoue, pas toujours le cas). Nous limitons en effet à chaque atelier le nombre de participants à environ 10 personnes sur chacune des 3 tables afin de permettre l’interactivité.

 

 

Une sensibilisation à la Facilitation graphique et aux sketchnotes animée par Tiana Castelneau (Typolab) était proposée durant le premier quart d’heure de cette soirée. Elle avait pour but de faire découvrir aux participants présents le principe de ce type de compte-rendu privilégiant l’aspect graphique (dessins, schémas, …) plutôt que l’écrit. Des étudiants étaient présents, dans le cadre d’un partenariat mené pour réaliser des sketchs-notes de cette soirée. Il nous arrivent en effet fréquemment d’associer des écoles, bien souvent en offrant des places à leurs étudiants, afin de les intégrer dans cette ambiance professionnelle et leur donner la possibilité de côtoyer des professionnels en activité.

 

 

En amont de la soirée, des interviews des intervenants avaient été réalisées pour permettre aux participants de s’acculturer au sujet ; différents articles et liens utiles avaient également été relayés sur nos réseaux sociaux pour que les participants, en arrivant à l’évènement, aient déjà quelques billes et questions pour démarrer les conversations.

 

 

Comme à chaque atelier un compte-rendu, à découvrir ici, était en outre rédigé par l’une de nos membres pour permettre aux personnes n’ayant pas pu être présente d’avoir un résumé de cette soirée. Et quelques photos furent relayée sur notre Facebook.

 


Une autre soirée du CAC33 avait rencontré un vif succès quelques mois plus tôt. En novembre 2015 avait en effet été traité la Responsabilité Sociétale des Entreprises au cours d’un Atelier nommé « La Grande Soirée de la RSE ». Organisé au sein de l’espace de coworking Nomade à Bordeaux, cet évènement, durant lequel des séances de massages assis étaient aussi proposées en continu, offrait aussi la possibilité de dialoguer avec 6 intervenants répartis en 3 binômes thématiques (qui purent ainsi faire connaissance et/ou mieux se connaître entre eux).

Cette rencontre afficha également complet grâce à la présence d’une quarantaine de participants, déjà aguerris au sujet … ou avides de connaissances.

 


 

Vous souhaitez nous rejoindre en tant que bénévole ? Oui c’est possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *