NOUVEAUX ENTREPRENEURS DE BORDEAUX : le hub qui buzz !

L’Afterwork a la cote ! Las des sollicitations à tous crins (ateliers pro, conférences, réseaux d’affaires, …) de nombreux entrepreneurs aspirent à se rencontrer, ok, mais surtout pour décompresser : pour boire un verre à bâton rompu … sans forcément faire surchauffer les neurones. Il faut dire qu’avec des journées bien chargées, il arrive un moment où juste se voir et parler devient l’ultime moyen de réseauter. Décryptage avec Ludovic Treiber, le fondateur d’un nouveau réseau qui pousse : Les NOUVEAUX ENTREPRENEURS DE BORDEAUX.

 

 

En quoi consistent NOUVEAUX ENTREPRENEURS DE BORDEAUX ? Pourquoi avoir créé cette entité ?

NOUVEAUX ENTREPRENEURS DE BORDEAUX est un réseau d’Entrepreneurs Indépendants qui a pour but de permettre à chacun de se Rencontrer & de Partager son expérience de l’entrepreneuriat. Que vous soyez porteur de projet, en profession libérale, auto-entrepreneur, artiste, ou chef d’entreprise, vous êtes le bienvenue ! Les rencontres des NOUVEAUX ENTREPRENEURS consistent en l’organisation d’actions de Networking sous forme de Brunch ou d’AfterWork pour dynamiser ses activités.

 

Être Entrepreneur doit être un moyen d’expression et de réalisation. Que peut-on apporter à l’autre au-delà de notre service ou de notre produit que nous proposons habituellement à nos clients. Qu’est-ce qui vibre en nous lorsque l’on démarre dans l’entrepreneuriat ? Que souhaitons-nous partager, transmettre ? Ce sont ces questions que je me suis posé au début de mon parcours, j’avais 23 ans. J’ai toujours eu besoin de donner du sens à ce que je faisais dans chacune de mes expériences.

 

 

 

Où en êtes-vous aujourd’hui et quels seront vos projets futurs ?

Initialement, je souhaitais créer un réseau dans les domaines du développement personnel et du bien-être (nrdl : un thème étudié lors de l’atelier 36 du CAC33). J’ai organisé en septembre 2016, une rencontre avec les acteurs de ces secteurs dans la région Bordelaise. C’est en faisant la connaissance et en partageant mes idées avec une entrepreneuse d’un secteur d’activité différent du mien, que NOUVEAUX ENTREPRENEURS est né. Et a rassemblé plus de 70 personnes lors de sa première édition. A ce jour, NOUVEAUX ENTREPRENEURS continue son cheminement. Suite à une demande de confrère et consœur entrepreneur(e)s, souhaitant s’initier au Networking, plusieurs initiatives sont prévues en dehors de Bordeaux dès la rentrée 2017.

 

 

Comment les relations nouées lors de vos soirées peuvent-elles devenir durables ?

Pour commencer, pour bien réseauter il faut venir à la rencontre des autres. Pour les personnes de nature « réservée » , nous sommes là pour vous aider à aller vers les autres. Il n’y a pas de garantie de résultat sur la suite des évènements concernant les activités des entrepreneurs. Mais, une attention particulière est donnée aux participants pour s’assurer qu’ils passent un agréable moment. L’essentiel pour chaque participant est le sens donné à la qualité du partage. Évidemment, il existe des « techniques » d’approches et d’accroches afin de mieux interpeller son interlocuteur. J’ai eu le plaisir de rencontrer et d’apprécier la qualité oratoire de certains interlocuteurs. Et j’ai ainsi pu partager avec eux sur la manière de construire leur présentation tout en passant un bon moment.

 

 

Entreprendre apparaît comme une solution à la crise de l’emploi : tout un chacun peut-il se tourner vers cette voie ?

On ne nait pas Entrepreneur, on le devient. Est-ce une solution à la crise de l’emploi ? Je ne le pense pas ! … L’intention de devenir entrepreneur est différente d’une personne à l’autre. L’être, c’est être conscient des connaissances à avoir dans les domaines de la gestion, de la communication, du commercial, d’être force de caractère et de proposition, etc. Entreprendre, c’est aussi prendre des risques et des responsabilités.

 

Mon parcours scolaire se résume à un CAP/BEP en Commerce et Marketing. Cela n’a jamais était un frein à ma soif de connaissance et de compréhension des rouages de développement d’activités. Il est important de connaitre ces qualités et ces axes d’améliorations. Ce qui permet de mieux canaliser ces forces vives. Par exemple, la gestion et la comptabilité sont des domaines qui ne me passionnent guère. Mais ce n’est pas pour autant que je les néglige. Il est primordial de comprendre les tenants et les aboutissants de son projet en acceptant de ne pas tout maîtriser …et de se former ou de sous-traiter quand cela est nécessaire. Être chef d’entreprise, c’est être curieux et réaliste sur son parcours personnel et professionnel.

 

 

Ne s’agit-il pas trop souvent d’un choix par défaut  ou d’un effet de mode ?

Tout le monde n’aspire pas à devenir Entrepreneur …, on le choisit, on cultive une idée , on la nourrit et un jour on décide d’entreprendre. On voit depuis quelques années un marché se dessiner autour de l’entrepreneuriat, mais rien ne change fondamentalement. Tout le monde y va de son avis, de son conseil, parfois de façon désintéressée et d’autres fois pour nourrir ces intérêts …mais comme l’on dit « les conseilleurs ne sont pas les payeurs » ; alors attention aux miroirs aux alouettes. Tout est une question d’éthique et d’intégrité. Il ne s’agit pas d’être crédule et naïf quand on est entrepreneur, il faut être en mesure de connaître ses besoins, être à l’écoute de soi et d’en comprendre les enjeux.

 

Ceux qui pensent que c’est une solution secondaire ne mesurent pas l’engagement et les responsabilités que la vie d’entrepreneur représente. Toute votre sphère personnelle, professionnelle, familiale et sociale est susceptible d’être bouleversée. Il est nécessaire de prendre le temps de nourrir sa réflexion. Ce qui peut sembler compliqué dans une société où tout va trop vite. D’où l’intérêt de se poser autour d’une étude de marché pour structurer ses idées.

 

 

 

 

Quelles sont les étapes à respecter … et les écueils à éviter ?

Identifiez votre projet, donnez lui du corps, de la structure et du sens. Tout le monde ne sera pas favorable à votre projet mais le secret réside dans votre intention. Soyez à l’écoute des conseils que l’on vous donne pour vous adapter au marché, faites-vous accompagner mais restez maître de vos décisions.

L’entrepreneuriat est fluctuant avec des hauts et des bas, acceptez les périodes de doutes pour analyser les objections. Dans les phases d’expansion, canalisez, pour donner plus de sens à votre projet et en tirer le meilleur. Évitez de croire que vous n’êtes pas à la hauteur ou que vous n’êtes pas légitime. Tout est question de volonté si l’on s’en donne les moyens. Suivez votre intuition pour aller à la rencontre des autres entrepreneurs, de vos clients, de vos collaborateurs ; nourrissez-vous de leurs expériences, ayez envie d’apprendre sans cesse …

 

 

Merci à Ludovic Treiber (L.Trb Production) pour ses réponses.

 

Découvrez leur Page Facebook.

Rejoignez leur Groupe Facebook.

 

 


Les NOUVEAUX ENTREPRENEURS DE BORDEAUX, partenaires de L’After « Affaires & ConnexXions » du CAC33 !!! Ludovic Treiber interviendra mardi 31 janvier de 17h à 18h lors de l’Atelier « Les étapes de la création d’entreprise : comment bien se lancer ? » en binôme avec Emmanuel Saint-Jean (conseiller en création d’entreprise à la Maison de l’Emploi de Bordeaux).

 

Il vous donne également rdv pour la 3ème édition de leur Rdv NetWorking, mercredi 18 janvier à l’Austra Urban Café :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *