Portage salarial vs consultant : quelle forme juridique choisir ?

 

Vous êtes consultant en freelance, auto-entrepreneur, indépendant (EIRL, EURL, SARL, SA …), en phase de création, …

 


Vous cherchez à travailler avec un grand compte (La Poste, Bouygues, Renault…) et lors de
votre approche ils vous répondent : êtes-vous référencé ?

« Une entreprise référencée est un fournisseur qui répond aux critères d’acceptation du client et qui
pourra proposer ses services ».

Les critères de référencement étant difficiles à atteindre et la durée d’instruction du dossier étant longue, il
est plus facile d’abandonner (cette remarque est à prendre en considération pour les métiers où nous
trouvons un grand nombre de fournisseurs, si votre expertise est représentée par un très petit nombre
d’entreprises en France, vous pouvez insister, la porte pourra s’ouvrir).

L’entrepreneur est têtu, il veut travailler avec un grand compte, comment peut il faire ?
Exemple : l’EURL Intoxinformatique veut travailler avec la Caisse d’Epargne qui ouvre un
chantier dont une partie est la spécialité d’Intoxinformatique.
Il a contacté le client qui lui répond que le chantier est global mais, de plus, il faut présenter un cahier des
charges avec des références de même niveau, plus d’autres infos (CA, bilan, niveau d’assurances,
organisation humaine de l’entreprise, garanties…).
Notre entrepreneur s’aperçoit que l’entreprise qui va faire le chantier est le groupe Stéria.
Rien ne l’arrête, il reprend son bâton de pèlerin et il cherche à rencontrer cette entreprise.
Après plusieurs rendez-vous, il rentre en négociation avec Stéria et il va faire le chantier.

Il est content mais il s’aperçoit que le groupe Stéria lui prélève un pourcentage sur le prix journée (en
pratique : entre 5% et 25% selon les sociétés), qu’il est payé 45 jours fin de mois, et, qu’il n’a pas le
droit d’en faire référence dans ses plaquettes.

En conclusion, travailler avec un prestataire référencé est une ouverture sur les grands comptes, malgré
les délais de paiement, de la commission prise, du contrat de confidentialité, qui assure des journées de
travail. Mais la prospection doit continuer car les grands comptes sont une partie du marché de votre
projet.


Alain Riffaud

 

— Photo : &#169 Sandrine Vimes